Leur histoire
Galerie 1
Galerie 2
Galerie 3
Galerie 4
Galerie 5
Galerie 6
Leur histoire
Leur culture
 
LEUR HISTOIRE :
L'Amérique centrale et l'Amérique du Sud constituent la principale aire de distribution des Broméliacées. La diversité des altitudes, des climats et des sols, montre à l'évidence que les Tillandsia sont capables de s'adapter à des conditions trés différentes ; et pourtant, à l'exception de Pitcairnia Feliciana, présent en Afrique, il n'existe naturellement de Broméliacées et donc de Tillandsia dans aucune autre région du monde. Leurs niches de développement sont extrêmement variées : sables secs et brûlants peuplés de cactus et d'épineux, terrains côtiers ne recevant pas de pluie pendant 8 mois mais bénéficiant de rosées nocturnes bienfaisantes, mangroves, hautes altitudes avec des températures trés basses, parfois en dessous de 0°C, rochers suintants d'eau, buissons, arbustes ou arbres géants, murs et clôtures, voilà des terrains favorables au développement de certaines espèces. Dans de nombreuses régions les Tillandsia poussent en épiphytes sur de grands arbres, la raison essentielle tient à ce que de tels emplacements procurent lumière et air en mouvement. En aucun cas, ils ne vivent en symbiose ou en parasite avec leur hôte qui ne sert que de support !
Un certain nombre sont terrestres, enracinées dans la terre, ou saxioles ou rupicoles (qui vivent sur ou parmi les pierres ou les rochers). Elles ont besoin d'un support, souvent vertical ou presque, pour s'accrocher au moyen de leurs racines crampons.Ce peut être aussi divers supports artificiels, fils de téléphone, poteaux électriques,clôture, toits, murs en ruines ... en un mot, partout où ils peuvent s'accrocher, pour peu qu'ils y trouvent des conditions climatiques convenables.
volubil-r
01/08/07